Manu et Fabienne, de la friterie O'Biba à Bury, appuient sur "Stop" : "Notre facture d'énergie a largement doublé"

Après le Covid, la hausse des coûts de l’énergie était une invitée trop gourmande pour la friterie de Bury.

G. Dx
 Les discussions autour du comptoir manqueront au couple.
Les discussions autour du comptoir manqueront au couple. ©ÉdA – 60404550937 

L’accueil, chez O’Biba, était toujours chaleureux. La discussion s’engageait directement, en toute convivialité. La décision n’a pas été facile à prendre pour Manu et Fabienne après une belle aventure de treize années, mais le couple a décidé de fermer la friterie sur la place de Bury.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...