Une trentaine d’emplois menacés chez Yves Rocher, sur le site de Kain

Trente-quatre emplois sont menacés par la fermeture du département " distribution " de Kain, dans le courant de l’année 2023.

C.Ds
 Deux cents personnes travaillent sur le site de Kain.
Deux cents personnes travaillent sur le site de Kain. ©- 

La société Yves Rocher est un poids lourd de l’économie locale: quelque deux cents personnes travaillent sur le site belge, kainois en l’occurrence. Mais les crises sanitaire et puis énergétique, le contexte économique actuel, ou encore la décroissance de la vente par correspondance (VPC), mettent certains départements dans le rouge.

C’est dans ce contexte que, ainsi que l’a révélé NoTélé ce mercredi, le département "distribution" d’Yves Rocher va quitter Tournai.

Cette annonce de la direction concerne trente ouvriers et quatre employés qui risquent donc perdre leur emploi.

Une réunion a déjà eu lieu entre la direction, les responsables syndicaux et le personnel de l’entreprise. Les syndicats espèrent sauver un maximum d’emploi.

La fermeture de l’entrepôt de distribution est prévue au plus tard pour le 30 septembre. Le département concerné serait relocalisé à La Gacilly, en Bretagne où est basée la maison mère d’Yves Rocher.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...