Quatre maisons inhabitables après le violent incendie survenu lundi soir à Lessines (vidéo)

Un violent incendie a détruit lundi soir deux habitations situées dans une ruelle perpendiculaire au chemin d’Enghien. Les toitures de deux maisons voisines ont été fortement endommagées. Il n’y a pas eu de blessé mais les quatre maisons sont inhabitables. Les hommes du feu sont restés sur place jusqu’à 7h du matin ce mardi.

La Rédaction de L'Avenir

Gros déploiement de véhicules des services de secours de la zone de Wapi ce lundi soir, vers 23h, à Lessines, où un incendie s’est déclaré dans une maison située dans une ruelle fort étroite perpendiculaire au chemin d’Enghien.

 L’accès aux habitations touchées n’était pas aisé lundi soir.
L’accès aux habitations touchées n’était pas aisé lundi soir. ©EdA

Venant des casernes de Leuze, Blaton et Rebaix, trois camions-citernes, deux autopompes, un camion-échelle, une ambulance et un véhicule de commandement ont été envoyés sur place. "Le feu avait pris dans un bloc de quatre habitations de rangée situées le long d’un chemin très étroit. L’incendie s’était déclaré dans les maisons situées au milieu de la rangée", explique le capitaine Eric Stasik qui a dirigé l’intervention.

Vu l’étroitesse du chemin, les pompiers n’ont pas su manœuvrer avec le camion-échelle. "Nous sommes passés par l’arrière des maisons mais, là, nous avons été confrontés à la présence de vérandas. Il n’a pas été possible non plus de déployer les échelles à coulisses. Vu la configuration des lieux, nous avons eu beaucoup de difficultés pour accéder au foyer", précise l’officier.

 Un périmètre de sécurité a été établi dans le quartier.
Un périmètre de sécurité a été établi dans le quartier.

Selon les pompiers, qui sont restés sur place jusqu’à 7h ce matin, les quatre maisons sont inhabitables. Les occupants des logements ayant quitté leur maison à l’arrivée des pompiers, aucune victime n’est à déplorer.

Le feu a pris naissance au n°24 ou au n°26. Les maisons sont littéralement imbriquées les unes dans les autres. Le feu a donc complètement dévasté ces deux habitations au centre de la petite rangée (de quatre).

Les dégâts sont considérables comme on a pu le constater mardi matin: quatre maisons sont inhabitables.
Les dégâts sont considérables comme on a pu le constater mardi matin: quatre maisons sont inhabitables. ©EdA

L’occupante du n°22 (la première maison, depuis le chemin d’Enghien) était au lit et elle a eu son attention attirée par des déflagrations; elle a constaté le feu à côté et elle a donc pu rapidement quitter les lieux.

La personne habitant au n°24 était au travail pendant l’incendie.

La personne habitant au n°26 a pu quitter la maison à temps.

L’incendie a entièrement détruit deux maisons, et il faudra des interventions pour rendre à nouveau habitables les maisons situées aux extrémités de la rangée, en raison des dégâts causés par la fumée et la suie. Il faudra en outre rétablir la distribution d’électricité et de gaz.

 La ruelle concernée, très étroite, n’a pas facilité le travail des hommes du feu.
La ruelle concernée, très étroite, n’a pas facilité le travail des hommes du feu.

On ignore pour l’instant l’origine du sinistre. La police de Lessines a ouvert une enquête.

Le bourgmestre, Pascal De Handschutter et Marc Lison, le président du CPAS, sont descendus sur place lundi soir.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...