Les magasins de nuit sont dans le collimateur du service de l’Urbanisme de Tournai : « Il y a un net changement », assure Philippe Robert

En août, plusieurs établissements de type " night shop " ont dû fermer après l’intervention de la cellule infraction du service d’Urbanisme de la Ville de Tournai et des pompiers. Philippe Robert, échevin de l’Urbanisme et bourgmestre faisant fonction, fait le point sur ces commerces de nuit et leur prolifération.

C.P.
 En décembre encore, deux établissements ont dû fermer à Tournai, quatre ont reçu des avertissements.
En décembre encore, deux établissements ont dû fermer à Tournai, quatre ont reçu des avertissements. ©- 

Êtes-vous satisfait du résultat qu’ont eu les différents contrôles sur les night shops ?

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...