Un des trois géants de bois de l’Enclus du Haut déjà vandalisé

Après le sentier didactique " Éric le Pic " cet été, des vandales s’en sont pris cette fois au géant Liedericq, toujours dans le bois de l’Enclus du Haut. C’est la désolation pour ceux qui veulent valoriser le tourisme enclusien.

P.L.

C’est le bourgmestre de Mont-de-l’Enclus qui a fait la triste découverte ce week-end, en faisant le tour de son entité: "J’ai remarqué que des vandales ont saccagé un de nos trois géants. Des planches ont visiblement été arrachées ! J’en ai retrouvé quelques-unes à une dizaine de mètres de là". Fâché, Jean-Pierre Bourdeau d’Huy ne mâche pas ses mots: "C’est un acte crapuleux ! "

 Les «yeux» de Liedericq ont notamment été visés par les vandales.
Les «yeux» de Liedericq ont notamment été visés par les vandales. ©EDA

Les trois géants de bois ont rejoint l’Enclus du Haut cet été: Liedericq, l’Ermite et le prince Salvaert de Dijon ont trouvé place le long d’un sentier aménagé en forêt, reliant le parking de l’Enclus du Haut (situé à la limite de Kluibsergen) à "De Toren" en passant par le bois.

 Les trois géants de bois ont été installés cet été à l’Enclus du Haut.
Les trois géants de bois ont été installés cet été à l’Enclus du Haut. ©EDA.

C’est premier géant, le chevalier Liedericq, placé près du parking, qui a fait l’objet des récentes dégradations (le prince Salvaert étant lui installé près de la Tour, dos à la route, et l’Ermite à l’entrée du chemin vers le Balmoral).

 Des planches du géant de bois ont été volontairement arrachées.
Des planches du géant de bois ont été volontairement arrachées. ©COM

D’un coût d’environ 300 000 euros, le projet a été subsidié à 80% par la Wallonie (Commissariat général au tourisme).

 Le bourgmestre a retrouvé les planches de bois arrachées une dizaine de mètres plus loin.
Le bourgmestre a retrouvé les planches de bois arrachées une dizaine de mètres plus loin. ©EDA

En juin, le long du nouveau sentier didactique Éric le Pic, c’est la grosse corde permettant d’aider les PMR, notamment celles qui se déplacent en chaise roulante, qui avait été sectionnée en plusieurs endroits différents.

 Le sentier «Éric Le Pic» avait lui aussi été vandalisé, en juin dernier (grosse corde sectionnée).
Le sentier «Éric Le Pic» avait lui aussi été vandalisé, en juin dernier (grosse corde sectionnée). ©EDA

Le bourgmestre Jean-Pierre Bourdeaud’huy annonce que la Commune de Mont-de-l’Enclus installera prochainement des caméras de surveillance dans le bois: "C’est triste d’en arriver là !"

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...