À Tournai, cette abeille qui n’en est pas une fait le bad buzz

La sculpture d’abeille géante installée sur la place Clovis à Tournai fait un bad buzz. À défaut de convaincre le plus grand nombre, l’œuvre atteint au moins un de ses objectifs: provoquer des réactions. Elle permet aussi de rappeler ce qu’est l’art abstrait et la place qu’il mérite dans l’espace public.

Christophe Desablens

Le hasard du calendrier peut prêter à sourire. Loin des invectives lues sur les réseaux sociaux. Ce mercredi, au demain de l’installation de l’œuvre abstraite dans le quartier Saint-Brice, c’est la Naïade qu’on déboulonnait pour sa restauration. Cette œuvre qui, voici quelques décennies, provoquait elle aussi quantité de commentaires hostiles. Matthieu le rappelle avec humour: "Est-ce que comme la Naïade on peut la cacher quelques années sous le pont pour qu’on s’habitue ou pas ?"

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...