Trente nouvelles places, à Tournai et à Péruwelz, pour les femmes victimes de violences

Parmi les 150 places supplémentaires prévues en Wallonie pour héberger les femmes victimes de violences, vingt-cinq se trouveront à Tournai et cinq à Péruwelz.

La Rédaction de L'Avenir
 Une annonce symbolique à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes
Une annonce symbolique à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes ©AFP 

Le Gouvernement de Wallonie a marquer son accord pour créer 150 nouvelles places d’accueil et d’hébergement pour les femmes victimes de violences. "Avec cette nouvelle mesure symboliquement actée à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, la Wallonie marque un nouveau pas significatif pour protéger les victimes de violences et les aider à se reconstruire", indique Christie Morreale, ministre des Droits des femmes.

Huit maisons d’accueil ont été sélectionnées dans le cadre d’un appel à projet lancé en mai dernier par le Gouvernement. À Tournai sera construite une nouvelle implantation pour la maison d’accueil du CPAS La consoude, avec la création de 25 places à la clé. À Péruwelz, sera construite une nouvelle implantation de la maison d’accueil et maison de vie communautaire du CPAS ; l’augmentation de la capacité sera de cinq places.