Altercation à la prison de Leuze : « ils m’ont pris pour un terroriste », s’est-il défendu

Un détenu de la prison de Leuze est accusé d’avoir donné des coups et menacé les agents pénitentiaires.

C.P.
 L’homme a été placé au cachot après l’altercation qu’il a eu avec les agents pénitentiaires.
L’homme a été placé au cachot après l’altercation qu’il a eu avec les agents pénitentiaires.

Un détenu de la prison de Leuze, transféré depuis lors à Saint Gilles, a dû répondre de faits de violence et de menaces envers des agents pénitentiaires. Selon la déclaration du personnel de la prison, tout a commencé lors d’un contrôle de cellule. "Le détenu n’avait pas la facture du nouveau percolateur qu’il avait en sa possession, il a donc été soupçonné de l’avoir volé. C’est alors que l’homme a commencé à insulter l’agent chargé du contrôle et a fini par se jeter sur lui. Une fois maîtrisé, le détenu a été emmené au cachot, et aurait ajouté" sales Belges, Daesh va revenir! ", relate le procureur du roi. Le lendemain, il a menacé les agents en leur adressant" quand je sors, je vais tous vous tabasser, sales belges. ""

La version du prévenu est tout autre, il affirme également que l’histoire racontée par personnel de la prison a été montée de toute pièce. S’il a été emmené au cachot, c’est uniquement parce qu’il l’a demandé de lui-même, "pour sa propre sécurité", car ce sont les agents lui ont sauté dessus. "J’ai dit" Allah "parce que j’avais mal au dos, et eux ils m’ont pris pour un terroriste! ", a-t-il déclaré à la police.

L’avocat du prévenu décrit son client comme un homme intègre qui a sa société en Allemagne. En revanche, le procureur du roi rappelle que l’homme a 21 alias et qu’il a déjà écopé de plusieurs condamnations qui témoignent de la violence dont il peut faire preuve. "Les déclarations de différents agents se rejoignent, les faits sont, pour moi, avérés", conclut le procureur du roi qui requiert deux ans de prison pour l’individu qui clame son innocence.

La présidente du tribunal rendra son jugement le 13 décembre.