Mélanie Mory rejoint le collège communal

Suite au décès de l’échevin Thierry Desmet, Mélanie Mory intègre le collège. Pour sa part, David Leleu accède au conseil communal.

Frank GHISLAIN
 Mélanie Mory a été élue en qualité de 5e échevine.
Mélanie Mory a été élue en qualité de 5e échevine. ©ÉdA

Sur fond de dissensions au sein même du parti socialiste d’Antoing, la saga concernant la succession du défunt échevin Thierry Desmet a pris fin samedi midi, suite à l’assemblée générale de l’USC, l’Union socialiste communale. Cette réunion faisait suite à une assemblée des élus socialistes du Pays blanc qui s’était tenue le vendredi 11 novembre. Lors de cette entrevue, le bourgmestre Bernard Bauwens avait proposé l’accès au conseil communal à David Leleu, déjà conseiller au CPAS, et surtout à la montée de Mélanie Mory en qualité d’échevine. Pour sa part, Claudy Billouez, échevin et président du CPAS, avait proposé une alternative concernant le collège. La proposition visait la venue au sein du quintet, d’une part de Mélanie Mory et d’autre part de Julien Bauwens, actuellement président de la Société de logement du haut-Escaut. La manœuvre impliquait le départ d’un des membres du collège, en l’occurrence de Colette Bocage. La proposition ayant été écartée, c’est l’UCS qui se devait de se positionner. La réunion s’est tenue samedi matin au Scaldis en présence de Léonard Pollet, secrétaire de la Fédération du PS de la Wapi. L’observateur n’a relevé aucune irrégularité au terme de la procédure. L’assemblée s’est tenue en l’absence de l’échevin Claudy Billouez et des conseillers communaux Michèle Desmette et Jean-Pierre Marquant. À l’issue du vote d’une quarantaine d’affiliés, Mélanie Mory, seule candidate, a été élue échevine par 73% des votants. Le reste des votes était réparti entre les non et les abstentions. Âgée de 43 ans, domiciliée à Antoing, la nouvelle promue est agent de la Poste. D’ores et déjà, la factrice a pris un 4/5e de son temps de travail afin d’assumer ses nouvelles missions. Son nouvel horaire de travail lui permettra de se libérer en fin de journée mais aussi le vendredi matin, pour la réunion du collège. Dans un premier temps, elle reprendra les fonctions de Thierry Desmet qu’étaient notamment les travaux publics, le développement rural, l’énergie, les espaces verts, l’industrie, le développement économique et les cimetières.