Du documentaire et de nombreux « drames »

Alors que le Ramdam se profile à l’horizon, « Art et Essai » propose de nombreuses œuvres intéressantes jusqu’à la mi-décembre de cette année.

PL
 Pierre Niney et Isabelle Adjani, dans «Mascarade» de Nicolas Bedos.
Pierre Niney et Isabelle Adjani, dans «Mascarade» de Nicolas Bedos. ©- COM

M ascarade, la comédie dramatique acerbe de Nicolas Bedos "qui tourne en dérision le monde cruel de l’argent roi", avec Pierre Niney et Isabelle Adjani divise la critique, mais le public semble suivre. À voir jusqu’au 27/11. Rodéo (jusqu’au 3/12), de Lola Quivoron, portrait d’une jeune femme, Julia, qui intègre une bande de motards adeptes du rodéo urbain, a remporté le Coup de cœur du Jury Un Certain regard à Cannes. Valéria Bruini-Tedeschi est de retour avec Les Amandiers, "hymne enfiévré au théâtre " selon Les Inrocks, avec Louis Garrel et Nadia Tereszkiewicz. Il sort le même jour qu’en France et on pourra le découvrir jusqu’au 13/12. Autre sortie nationale: Vous n’aurez pas ma haine, de Kilian Riedhof, sur l’histoire d’un homme qui a perdu de sa bien-aimée pendant les attentats du Bataclan à Paris. Avec Pierre Deladonchamps et Camelia Jordana. Du 16/11 au 13/12.