France: deux immeubles se sont effondrés en centre-ville de Lille, ce samedi matin

Deux immeubles se sont effondrés peu après 9 heures, ce samedi. Malgré une évacuation dans la nuit, le corps sans vie d’une personne a été retrouvé dans les décombres.

Thomas Turillon
 Les images d’une touriste néerlandophone présente dans l’hôtel voisin.
Les images d’une touriste néerlandophone présente dans l’hôtel voisin. ©Twitter

C’est un fait divers impressionnant qui s’est produit ce samedi matin, vers 9h15, à proximité de la Place de Lille.

Deux immeubles mitoyens se sont couchés sur la voie publique, ceux de France Loisirs et de vêtements pour enfants Tape à l’œil.

Le premier était vide suite à des soucis financiers, voici près d’un an, et le second fermé pour travaux.

Ce bloc commercial et d’appartements est situé rue Pierre Mauroy, sur le tronçon situé entre l’église Saint-Maurice et l’hôtel Carlton. Plus largement entre la mairie à l’opéra.

Un journaliste de notre confrère de La Voix du Nord se rendant à sa rédaction proche au moment du drame explique qu’il a vu des briques commencer à tomber et qu’il a juste eu le temps de faire marche arrière… Il n’y a pas eu d’explosion.

Une évacuation s’est justement déroulée dans la nuit de vendredi à samedi suite à certaines craintes aujourd’hui avérées (un mur s’était "bombé" sous la pression des étages supérieurs).

Une réaction qui a évité un nombre conséquent de victimes…

Le périmètre a été bouclé et ce n’est que ce dimanche matin que les pompiers ont pu stopper les recherches notamment appuyées par une reconnaissance cynophile.

La maire de Lille, Martine Aubry, est rapidement descendue sur les lieux. Elle s’est exprimée à proximité:

"L’immeuble du n°44 a entraîné celui du n°42.

Il n’y a a priori pas de mort ni de blessé. Nous avons évacué l’immeuble cette nuit car la police municipale et les pompiers ont été informés par un jeune rentrant tard, vers 3 heures, qu’il y avait des désordres dans l’immeuble […] Nous avons pris un arrêté de péril et nous avons évacué tout le monde. Si cette personne ne nous avait pas joints cette nuit, il y aurait eu des morts, ce matin. J’en tremble…

Un homme se trouvait dans l’immeuble arrière qui ne s’est pas effondré. Nous l’avons évacué. Il était seul dans cette partie."

Cependant, dans la journée de samedi, une personne légèrement blessée a pu être extraite des décombres. Aux petites heures, dimanche, c’est un homme décédé qui a été retrouvé, probablement un médecin hébergé là, chez un ami.