Grève générale du mercredi 9 novembre: les perturbations attendues en Wallonie picarde

Mercredi 9 novembre, à l’occasion de la grève générale, diverses actions auront lieu en Wallonie picarde.

Audrey Ronlez
 Les grandes surfaces devraient également être impactées par la grève de mercredi.
Les grandes surfaces devraient également être impactées par la grève de mercredi. ©ÉdA

L’augmentation des prix dans tous les domaines (énergie, alimentation, etc) a poussé les syndicats (FGTB et CSC) à mettre sur pied une journée de grève interprofessionnelle. De nombreux secteurs seront donc à l’arrêt ce mercredi 9 novembre et les perturbations importantes.

"Nous demandons des mesures concrètes pour renforcer le pouvoir d’achat des travailleurs et travailleuses, avec ou sans emploi", explique-t-on à la FGTB.

Et la CSC d’ajouter: "Les bénéfices des entreprises ont atteint des sommets historiques après la crise sanitaire. En revanche, les salaires ne peuvent plus augmenter depuis des années. Seule l’indexation empêche un appauvrissement total de la population. Cela doit cesser, maintenant !"

Les syndicats exigent que les prix du gaz et de l’électricité soient plafonnés de toute urgence.

Zonings bloqués

Pour manifester leur mécontentement, les syndicats bloqueront notamment les zonings de Wallonie picarde: Mouscron, Ghislenghien, Orcq – Marquain, Péruwelz et Leuze-en-Hainaut, mais aussi le centre commercial Les Dauphins (Mouscron).

Ces manifestations risquent fort d’engendrer des perturbations de la circulation sur les grands axes qui bordent ces zonings.

On sait également que des piquets de grève seront installés devant les bâtiments des services publics et les grandes entreprises de Wallonie picarde, que ce soient les supermarchés, les sociétés des secteurs chimique, carrier et autres.

La circulation des trains sera également fortement perturbée dès ce mardi 8 novembre à 22h et toute la journée de mercredi. Les voyageurs sont invités à consulter le service alternatif sur le planificateur de voyage de la SNCB via son application ou le site internet. Les informations devraient y figurer dès mardi matin.

Collecte de déchets

En raison de la participation d’une partie du personnel d’Ipalle à la grève nationale, certains recyparcs du Wallonie picarde ne seront pas accessibles ce mercredi.

Il s’agit des recyparcs d’Antoing/Brunehaut, Belœil, Celles, Chièvres, Enghien, Estaimpuis, Mouscron 1 (rue de Rollegem), Mouscron 2 (avenue Bois Jacquet), Rumes, Silly, Tournai 1 (rue d’Amiens) et Tournai 2 (rue Moens).

Les recyparcs suivants seront ouverts l’après-midi uniquement, à partir de 12 h 30: Frasnes, Mouscron 3 (zoning de la Martinoire), Péruwelz et Tournai 3 (Kain).

Les recyparcs d’Ath, Bernissart, Comines-Warneton, Ellezelles/Flobecq, Lessines et Leuze seront quant à eux accessibles toute la journée aux heures d’ouverture habituelles.

Certaines collectes de déchets en porte-à-porte risquent elles aussi d’être perturbées, voire supprimées.

Attention, cette situation peut évoluer. Afin d’éviter tout déplacement inutile, il est conseillé de consulter le site internet www.ipalle.be.

Service minimum dans les hôpitaux

Le mot d’ordre de grève est également passé dans le secteur hospitalier. Ce sont des dizaines d’hôpitaux qui adapteront le service à celui d’un dimanche.

"Bien sûr, les urgences et les traitements indispensables seront maintenus, mais dans de nombreux cas, les rendez-vous seront reportés, ainsi que, régulièrement, les opérations non urgentes", précise la CNE. "On ne peut que conseiller aux patients de se renseigner, même si, en principe, les directions doivent prendre l’initiative de les informer."