L’heureux (re)tour des 24 heures de Mouscron (photos)

La plaine de Neckere était encore bien animée ce samedi 24 septembre après-midi ! Le succès du concert inaugural d’Hooverphonic, ce vendredi soir, annonçait déjà la couleur : qu’il vente ou qu’il pleuve, cette 43e édition des 24 Heures en course libre de Mouscron se fera sous le signe de la bonne humeur.

Aline LEROY

La météo n’était pas au beau fixe ce samedi, mais il en aurait fallu bien plus pour décourager les Mouscronnois. Ce midi, le village associatif de la plaine de Neckere a pris doucement vie.

Sous le chapiteau, quatre associations (B.P.T.G., Kugawana, Pontea, UPSAS), terminaient les derniers préparatifs pour le repas du soir. Cette année, un plat sénégalais était à l’honneur: le poulet yassa, un plat mijoté avec des oignons caramélisés.

Peu avant 14 h, la fanfare bruxelloise Remork & Karkaba a officiellement lancé les festivités. C’est donc au rythme de musiques africaines que les coureurs se sont réunis devant la scène, sur la ligne du départ. Pile à 14 h, le coup d’envoi de la compétition a été donné, sous la pluie. Au total, une quarantaine d’équipes et un coureur solitaire sont en lice.

Lire + ici : Hooverphonic inaugure les 24h de Mouscron « with Orchestra »

Une heure plus tard, c’était au tour des adolescents (11-15 ans) de s’élancer sur le circuit, sous le soleil cette fois. La "Color Run", course de deux heures, était colorée… et boueuse. Ce qui n’a pas empêché les jeunes de tout donner, encouragés par leurs coéquipiers et leurs familles.

Les plus petits ne se sont pas ennuyés non plus, avec l’ouverture du parc Yakasauter aux alentours de 15h également.

Vers 16 h, le trio lillois Old Tree’z a inauguré le festival gratuit du samedi. Des chansons folk et joyeuses qui ont accompagné les adolescents jusqu’à la fin de leur course.

Les festivités se poursuivent jusqu’à ce dimanche après-midi. Les Mouscronnois sont bien déterminés à se dépasser et à s’amuser pour la bonne cause.