La santé d’Olivier, détenu en Iran, vacille

Les proches d’Olivier Vandecasteele, arrêté à Téhéran en février, dénoncent des conditions de détention qui ont « sérieusement entamé ses grandes capacités de résistance ».

 Plus de six mois de détention en Iran, à l’isolement, dans une cellule en sous-sol, sans fenêtre. La santé d’Olivier Vandecasteele se dégrade.
Plus de six mois de détention en Iran, à l’isolement, dans une cellule en sous-sol, sans fenêtre. La santé d’Olivier Vandecasteele se dégrade. ©- 

Olivier Vandecasteele a été arrêté le 24 février par les autorités iraniennes. Ce travailleur humanitaire originaire de Tournai a travaillé plus de six ans en Iran pour des ONG internationales. Les raisons de son arrestation restent inconnues à ce jour et aucune charge ne repose contre lui. Il est à l’isolement complet, souffre de graves problèmes de santé et n’a pas accès à des avocats de son choix.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...