2022, l’année du vin en Wallonie picarde: «une exception qui deviendra la norme»

Le jardin viticole du Dieu des Monts (Frasnes-lez-Anvaing) n’a jamais été aussi précoce. Pour Jean-Christophe Verschelde, la récolte pourrait être avancée de trois semaines. 

Antoine Pontrandolfi
 Un été très ensoleillé et très sec signifie un grand millésime pour les vignerons belges.
Un été très ensoleillé et très sec signifie un grand millésime pour les vignerons belges. ©- EDA

Sur les hauteurs du Dieu des Monts, pas une seule voiture ne parvient pas à rompre la quiétude du lieu. C’est entre Frasnes-lez-Buissenal et Œudeghien que quatre mouscronnois ont créé un jardin viticole il y a déjà dix ans. Derrière les feuilles de vigne: Gilles Crippiau, Maxime Béarez, Bruce Ducatteeuw et Jean-Christophe Verschelde.