La ligne HT 150 souterraine Ruien-Chièvres aura peu d’impacts sur l’environnement, selon Elia

Suite à l’étude d’incidences, Elia a intégré huit adaptations locales pour améliorer le tracé de la future liaison 150 kV entre Ruien et Chièvres. Enfouie, celle-ci se situera dans le domaine public pour moitié. Les cultivateurs ne seront pas gênés dans leur activité.

Pascal Lepoutte
 La nouvelle proposition de tracé de ligne souterraine a été un peu modifiée suite à des remarques de riverains (en rouge)
La nouvelle proposition de tracé de ligne souterraine a été un peu modifiée suite à des remarques de riverains (en rouge) ©Com

On ne conçoit pas le tracé d’une ligne aérienne – où dès le départ, on choisit de passer à travers champs – comme celui d’une ligne souterraine. Ainsi, pour cette dernière, Elia, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité haute tension, tentera veillera à s’implanter le plus possible dans le domaine public, comme les autres impétrants d’ailleurs, en suivant les voiries ou en se mettant en parallèle des infrastructures existantes: voies ferrées, conduites enterrées, etc. On évitera ainsi de passer avec le câble au milieu d’une propriété habitée, mais on tiendra compte également des soucis que pourrait poser la traversée d’une petite route au niveau de la mobilité.