La dernière poissonnerie tournaisienne ferme ce samedi, en l’attente d’un repreneur…

Des clients ont versé une larme en apprenant qu’Alain, le patron de la poissonnerie François, rangera son tablier, ce samedi. Définitivement ?

Vincent Dubois
 Ce samedi, Alain servira ses derniers clients mais il garde l’espoir de retrouver un repreneur pour la poissonnerie. D’autant qu’elle est la dernière à exister à Tournai. Quand il a repris l’établissement, il y a vingt ans, il y en avait encore 4 en ville.
Ce samedi, Alain servira ses derniers clients mais il garde l’espoir de retrouver un repreneur pour la poissonnerie. D’autant qu’elle est la dernière à exister à Tournai. Quand il a repris l’établissement, il y a vingt ans, il y en avait encore 4 en ville. ©EdA - 6041659928 
 Ce samedi, Alain servira ses derniers clients mais il garde l’espoir de retrouver un repreneur pour la poissonnerie. D’autant qu’elle est la dernière à exister à Tournai. Quand il a repris l’établissement, il y a vingt ans, il y en avait encore 4 en ville. Alain se rendait à Boulogne pour proposer des produits que l’on ne trouve pas facilement chez nous à sa clientèle: filets de sandre, de grenadier…
Ce samedi, Alain servira ses derniers clients mais il garde l’espoir de retrouver un repreneur pour la poissonnerie. D’autant qu’elle est la dernière à exister à Tournai. Quand il a repris l’établissement, il y a vingt ans, il y en avait encore 4 en ville. Alain se rendait à Boulogne pour proposer des produits que l’on ne trouve pas facilement chez nous à sa clientèle: filets de sandre, de grenadier… ©EdA