L’espace de dispersion du cimetière de Quartes a été réaménagé

Tout en respectant son emplacement initial et la législation en vigueur, l’aire de dispersion du cimetière de Quartes a fait l’objet d’une mise en valeur de la part des équipes communales.

La Rédaction de L'Avenir
 Parmi les aménagements réalisés: un gabion rempli de pavés de récupération sert au dépôt d’objets commémoratifs.
Parmi les aménagements réalisés: un gabion rempli de pavés de récupération sert au dépôt d’objets commémoratifs. ©EdA - 6028655717

La haie (pour laquelle un simple élagage aurait été inesthétique et fatal) a été remplacée par une série de plantes grimpante agrémentées de fleurs et par la plantation de lavandes.

Ce choix agrandit l’espace consacré à la dispersion, intimise celui dévolu au recueillement et apporte une biodiversité supplémentaire au cimetière par l’attrait d’insectes pollinisateurs.

Désormais, un gabion rempli de pavés de récupération sert au dépôt d’objets commémoratifs tandis que le livre en béton délavé sera remplacé par un poteau commémoratif accueillant les plaquettes nominatives des défunts.

Surmontée de galets, l’aire de dispersion s’inscrit dorénavant dans une vision plus moderne de la gestion des cimetières.

Il ne s’agit toutefois pas de la seule nouveauté intégrée dans le cimetière de Quartes puisqu’un perchoir pour rapaces y a également fait son apparition. Une telle installation accueille les oiseaux carnivores au bec crochu et tranchant et aux serres qui débarrassent naturellement l’espace des petits rongeurs tels que les rats, mulots, souris, etc. et ce, sans avoir recours au poison ou aux pièges.

À noter que d’ici la fin de l’année, un perchoir à rapaces sera installé dans la périphérie de chacun des 33 cimetières que compte l’entité de Tournai.