Pourquoi le dossier du drame de Strépy est-il traité à Tournai, et non à Mons?

Cette question taraude certains lecteurs, et notamment en Wallonie Picarde. La raison est d'ordre organisationnel au sein de l’arrondissement judiciaire Mons-Tournai.

A. Lcx avec EDA
Pourquoi le dossier du drame de Strépy est-il traité à Tournai, et non à Mons?

Mardi dernier, Paolo Falzone comparaissait pour la troisième fois devant la chambre du conseil de Tournai, qui lui accordait une détention sous bracelet électronique. En faisant appel de cette décision, le parquet maintient, par la force des choses, l’inculpé derrière les barreaux de la prison tournaisienne.