Les Parcs naturels de Wapi à la fête

Le Parc naturel des Collines s’apprête à passer fièrement le cap du quart de siècle, un an après le Parc des Plaines de l’Escaut. Un anniversaire qui résonne « comme un tremplin pour l’avenir ». En guise de cadeau d’anniversaire, découvrez ce supplément réalisé en partenariat avec Le Courrier – L’Avenir.

La Rédaction de L'Avenir
 Michel Devos (à gauche) et Baptiste Hottekiet sont les président et directeur du parc naturel.
Michel Devos (à gauche) et Baptiste Hottekiet sont les président et directeur du parc naturel. ©ÉdA – 502113558387 

Le Parc naturel du Pays des Collines est le fruit de l’imagination de plusieurs personnes issues du Pays des Collines, et notamment de Jacques Vandewattyne, un artiste bien connu d’Ellezelles. " Il voulait créer un territoire; une identité forte au Pays des Collines ", précise Michel Devos, le président du parc naturel. L’idée a fait son bonhomme de chemin et a abouti, en juin 1997. Le Parc naturel du Pays des Collines couvre quatre communes complètes – Mont-de-l’Enclus, Frasnes, Ellezelles et Flobecq – et une partie du territoire d’Ath (Ostiches, Mainvault et Houtaing). " Il répond aux critères du décret de 1985 relatif aux parcs naturels; un décret qui a été revu ensuite en 2008. "

Une première équipe de travailleurs a été créée en 1997; celle-ci a évolué au fil du temps. " Certains membres de l’équipe sont partis à la retraite, d’autres ont rejoint les troupes, car ils étaient dotés de compétences plus ciblées et mieux adaptées aux missions et objectifs du parc naturel. " Le parc compte aujourd’hui une dizaine de collaborateurs – essentiellement des agronomes – aux compétences pointues.

«Un guide tous les 10 ans»

Le parc naturel est guidé par un plan de gestion, qui présente ses objectifs stratégiques établis sur une période de 10 ans (2014-2023). " Chaque année, nous évaluons notre situation en fonction des objectifs fixés par le plan de gestion, et nous planifions l’année qui suit, en nous basant sur ce plan. "

Les missions du parc naturel sont multiples: gestion du patrimoine, développement économique et rural, aménagement du territoire, mais aussi expérimentation, innovation, ou encore éducation. " Le Parc naturel du Pays des Collines est un trait d’union entre l’offre et la demande.Nous sommes des facilitateurs de liens et de volontés pour un cadre de vie plus durable." Plus concrètement, le parc naturel réalise aussi bien des démonstrations de taille de haies que des formations et animations de sensibilisation dans les écoles, ou encore de l’accompagnement dans les demandes de primes. Et tous ces services sont gratuits…

«Encore plus fort!»

Le parc naturel a connu des jours compliqués, il y a une décennie. " Le parc a été confronté à des gros problèmes financiers, jusqu’à 350000 € de dettes , ajoute le président. Cela n’a pas été facile, mais nous avons aujourd’hui totalement redressé la barre, tout en maintenant nos activités pour les différents publics. Nous nous sommes recentrés sur les compétences du parc naturel.Notre évolution financière est une gestion et un travail de tous les jours. "

Le site a retrouvé la confiance de ses partenaires: les Communes, la Province de Hainaut, Ideta (pouvoir organisateur), mais aussi des associations environnementales et du public. " À l’aube d’un nouveau plan de gestion, nous pouvons dire que les objectifs du précédent sont bien rencontrés. L’un d’eux était de maintenir le parc naturel, grâce à la confiance de nos partenaires: si l’on ne regarde que cela, on peut dire que nous avons tout réussi! "

Le parc a aujourd’hui une identité forte, comme le souhaitait l’un de ses initiateurs, Jacques Vandewattyne, et encore de belles années devant lui. " Chaque citoyen s’identifie aujourd’hui à ce parc naturel, qui devient le sien. Le Pays des Collines à une identité très forte, qui s’exprime bien au-delà des frontières du parc, et chaque citoyen en est l’ambassadeur. "