D1B: Stéphane Pauwels est écoeuré par la faillite de l’Excel: «Il y avait des solutions pour Mouscron»

Stéphane Pauwels était actif dans plusieurs dossiers autour du REM. Il est en rage car la possibilité de sauver Mouscron existait…

Arnaud Smars
 Le sourire n’est que de façade pour Stéphane Pauwels, qui rage intérieurement.
Le sourire n’est que de façade pour Stéphane Pauwels, qui rage intérieurement. ©RTL TVI/Olivier Pirard 

Stéphane Pauwels est un personnage clivant. Soit on l’aime, soit on le déteste. Mais il y a une chose qu’on ne peut lui reprocher, c’est qu’il se donne à 200% quand il s’implique dans un projet. Comme ce fut le cas avec l’Excel Mouscron quand il a pris part au groupe de travail aux côtés de la Ville (Brigitte Aubert) et de l’IEG (Guy Brutsaert). " Déjà auparavant, par le biais de François Mieloch, on s’était intéressé à la situation du club. À l’époque, Lopez était vendeur. Il n’y avait alors pas trop de dettes et une masse salariale assez correcte. Mais 24 h après notre demande, on nous a annoncé que le club n’était plus à vendre parce que Gérard Lopez avait accepté de remettre de l’argent. "