Les travaux de cobnstructio du nouvel athénée d'Anvaing dureront quatre ans

La FWB injecte huit millions dans ce nouveau bâtiment très compact, et durable, qui réunira sur un seul site l’athénée et l’ITCF de Renaix.

Pascal Lepoutte
 La Préfète, Catherine Chevalier, n’a pas hésité à donner un «coup de pelle» symbolique.
La Préfète, Catherine Chevalier, n’a pas hésité à donner un «coup de pelle» symbolique. ©EDA

Construit en 1963, l’athénée (qui deviendra royal) Lucienne Tellier d’Anvaing, était prévu pour durer une vingtaine d’années! Près de quatre décennies plus tard, la Préfète des Études, Catherine Chevalier, l’ancienne professeure qui n’a pas quitté l’établissement depuis son arrivée comme élève en secondaire il y a vingt-cinq ans, a présidé au lancement symbolique – puisqu’ils débuteront en réalité en août prochain – des travaux. Avec un petit pincement au cœur à l’idée de voir le bâtiment rempli de souvenirs détruit, mais non sans humour: " On ne pourra pas vous accuser de jeter l’argent par les fenêtres avec cette construction. Les fenêtres, parlons-en… Cela fait plus de trente ans qu’on ne voit plus à travers et nous avons reçu le label Covid safe pour notre aération permanente… ", ce que toute l’assemblée avait d’ailleurs pu constater!