Tribunal de Tournai : une peine de travail plutôt qu'un séjour prolongé en prison

Dylan (prénom d’emprunt) était présent au tribunal correctionnel de Tournai pour prendre connaissance de sa peine. Déjà en prison pour 37 mois à la suite de sa participation à un trafic de drogue, le prévenu avait, en prime, détenu des grandes quantités de cannabis dans sa cellule. Au fur et à mesure, les doses se faisaient de plus en plus importantes passant de 0,7 gramme à 33 grammes.

Belga
M.P.
Tribunal de Tournai : une peine de travail plutôt qu'un séjour prolongé en prison

"J’ai toujours été un grand consommateur. À l’époque je fumais 15 joints par jour. En prison, c’est très difficile d’arrêter" .