«J’avais cette raison de tenir le coup»

Le secteur des loisirs, et notamment les plaines de jeux indoor, n’a pas été épargné par le Covid. À Péruwelz, le Petit Jardin d’Isabelle a tenu le coup et résonne à nouveau des rires et des cris des enfants.

Pauline Deneubourg
 Malgré deux années de crise, Laurent Lefebvre veut rester positif pour continuer à faire vivre son Petit Jardin d’Isabelle.
Malgré deux années de crise, Laurent Lefebvre veut rester positif pour continuer à faire vivre son Petit Jardin d’Isabelle. ©- eda

Seules les plantes qu’il aimait chouchouter dans son "Petit Jardin d’Isabelle" n’auront pas survécu aux deux dernières années de crise sanitaire…"Au début, je venais régulièrement pour les entretenir, et puis les semaines de fermeture se sont prolongées…se rappelle Laurent Lefebvre.Le chauffage a dû être coupé. Il a fallu un peu lâcher prise et mettre mes projets pour la plaine de jeux en suspens… C’était triste de laisser ainsi à l’arrêt tout ce qu’on a construit et de mettre en pause cette belle aventure."