Pour des chats stérilisés

Le ministre wallon du bien-être animal, Carlo Di Antonio a accordé un subside de 2 250 euros à la commune d’Écaussinnes pour financer la campagne 2017 de stérilisation des chats errants dans l’entité.

J.T.
Pour des chats stérilisés
©ÉdA

Écaussinnes avait répondu à ce second appel, au même titre que 144 autres communes wallonnes. Cette décision fait partie du plan global déployé à l’échelle wallonne par le ministre Di Antonio. En 2016, pas moins de 103 communes avaient participé à la campagne. Quelque 3 000 chats errants avaient, alors, été stérilisés. Si la Région a développé un plan à ce niveau, c’est parce que la population de chats errants ne cesse d’augmenter de manière significative ces dernières années en Wallonie. Cette hausse est inévitablement à l’origine de nuisances. Et puis, étant donné le manque de places dans les refuges, cette augmentation oblige également à effectuer de nombreuses euthanasies.