Le cadre légal est réclamé par tous

L’éolien, ça rassemble… même si la courtoisie n’a pas toujours été de mise durant cette soirée (d’information préalable à la réalisation de l’étude d’incidences), l’échevin de l’Urbanisme tournaisien Paul-Olivier Delannois, qui était là pour introduire la réunion, a dû rappeler que tout le monde avait droit à la parole. La salle de la Ferme du Préau a accueilli 150 personnes : des habitants de Quartes, Thimougies, Montroeul-au-Bois, mais aussi de Béclers, de Melles… Certains étaient même venus de plus loin comme l’incontournable Paul Adam (Vent de raison), de Perwez, farouche opposant à ces moulins à vent du XXIe siècle, venu conseiller aux gens du coin de ne «pas laisser démolir» leur magnifique région.

P. L.
Le cadre légal est réclamé par tous
Eoliennes ©ÉdA – 201136323751

De la présentation du projet, on ne relèvera pas grand-chose de neuf par rapport à ce qu’on savait déjà. Les cinq éoliennes projetées (d’une puissance de 2,5MW – la production annuelle estimée est équivalente à celle de 7 857 foyers – et d’une hauteur maximale de 150 mètres) se situent à une distance variant, selon les cas, de 450 à 1 300 mètres des premières habitations.

La zone a « un bon potentiel éolien » et il existe une possibilité de raccordement au poste de Gaurain, situé à 5,3km. Il est illusoire de penser que ce futur parc pourrait fonctionner d'ici avant cinq ans.

La population a jusqu’au 19août 2012 pour émettre par écrit ses suggestions au collège des bourgmestres et échevins de la ville de Tournai, avec copie à Nordex.

Ils sont nombreux à rappeler qu'on espère, depuis 2010, le nouveau cadre de référence pour l'implantation d'éoliennes en Wallonie promis par le ministre Philippe Henry. «Si on l'attend, on n'atteindra pas l'objectif de 900 éoliennes (246 actuellement) en 2 020», déclare Mme Florie Ternoy.

Rappelant que Tournai rend un avis contre tout projet à l'heure actuelle, Paul-Olivier Delannois comprend ce point de vue: « Le pouvoir local devrait pouvoir donner la décision. Le cadre général n'arrive pas… Les industriels n'attendent pas: on ne peut pas leur en vouloir. »

Enfin, MM.Vandeghinste et Hovine ont redit combien ils trouvaient injuste le fait que des citoyens ne peuvent pas installer d’éolienne domestique sur le territoire de Thimougies alors qu’un projet de parc éolien comme celui-ci risque d’être accepté.

P. L.