Quand Duvivier tire le bon Billet...

Le run and bike du Bac a connu un très beau succès de participation ce samedi à Bléharies avec un succès de la paire Duvivier-Billet sur le 18 kilomètres.

Ce samedi à Bléharies, le BAC renouait avec le run and bike dont il organisa naguère plusieurs éditions à Guignies. Le principe est simple : les deux équipiers se partagent le parcours, tantôt à vélo, tantôt à pied. La distance entre les deux partenaires ne peut normalement pas dépasser les dix mètres. L'intensité de l'effort se rapproche de celui produit en cross-country. Même les conditions étaient semblables : pluie et boue ! La plupart des candidats, même fourbus et crottés, se sont toutefois bien amusés.

Quelque 88 équipages, de deux coureurs, ont ainsi pris le départ de cette première édition. 25 duos ont bouclé les 6,800 km de l'épreuve familiale. 59 tandems ont terminé les 18 km.

Si François Allard et Ludovic Choteau ont survolé la courte distance, il faut relever la très bonne performance des jeunes Victor Bara et Edouard Verstraete, classés deuxièmes.

Du haut de gamme...

Au départ des 18 km, qui allaient emmener les participants jusque sur les pavés d'Howardries, des spécialistes de la discipline, des coureurs de l'ACRHO au repos et un duo nordiste composé d'Eddy Colmant et... Frédéric Chopin, l'un des redoutables frères de la tribu. Celui dont on fête les deux cents ans de la naissance, aurait sans doute préféré courir en... nocturne ! Mais le tandem Grégory Billet-Dany Duvivier ne s'en est point laissé compter. Il est rentré en moins d'une heure, laissant « le quatre mains » - et aussi quatre pieds - à 2'39! Très belle sortie de Victor Dewailly et Emile Lefebvre (Jr) qui sont montés sur la troisième marche du podium à seulement 36 secondes des Français.

Changez...

Jean-Marc Morin a, pour une fois, fait une infidélité à sa p'tite blonde, Lysianne Blanquart, qu'il ne lâche habituellement pas d'une semelle (dans les courses), puisque c'est en compagnie de Jasmine Lefebvre qu'il s'est classé 22e. Associé à Laurent Flameng, Lysianne a terminé 32e.

Vu la différence de taille, et pour éviter à Jasmine d'effectuer le parcours vélo... en danseuse, Jean-Marc s'est avéré un super mécano, rejoignant la dextérité d'un Eddy Merckx, pour régler la selle... C'est cette fois de la gare de Tournai que Jasmine a rejoint Bléharies, puis... Tournai, à vélo. Le temps de se sécher et de nettoyer la bécane.

L'équipage Dominique Saen-Patrick Soldai a crevé (du moins le pneu de la roue du VTT) après 9 km. Comme il faut passer la ligne d'arrivée à deux, avec le vélo, ils se sont relayés près du vélo, pendant les 9 autres kilomètres. Pas de problème de ce genre, cette fois, pour le couple Platteeuw-Trajus. Véronique et Gabriel ont décroché la victoire en mixte (même s'ils sont classés en « famille ») en prenant une belle cinquième place.