Début des festivités des 150 ans du conservatoire de Verviers

Le 150e anniversaire du conservatoire de Verviers a officiellement débuté avec une soirée et des discours sous fond de sensibilisation.

Romain Rixhon

C’est officiellement ce mercredi soir qu’ont débuté les festivités du 150e anniversaire du conservatoire de Verviers. Comme vous avez pu le lire en détail dans notre édition du 20 janvier dernier, ce programme s’annonce très riche en activités.

Et c’est donc avec une partie protocolaire dans les locaux du conservatoire, suivi d’un double spectacle à l’espace Duesberg, que les festivités ont démarré. "Nous avons voulu faire quelque chose de conséquent et de fastueux et qui va faire rayonner le conservatoire dans tout l’arrondissement de Verviers, détaille le directeur Bernard Lange. Il y aura des moments émouvants et d’autres retraçant l’histoire du conservatoire comme la représentation de ce mercredi soir avec une lecture vivante des dialogues du conseil communal du 13 juin 1873 qui décida de la création de l’école de musique (futur conservatoire)."

Sensibilisation pour rénover les installations

Mais les discours étaient aussi l’occasion pour les autorités communales d’attirer l’attention aux autorités supérieures présentes quant à la nécessité de rénover le bâtiment. "C’est un bâtiment magnifique mais qui mérite d’être rafraîchi", a entamé le bourgmestre f.f., Alexandre Loffet.

Et l’échevin de l’Enseignement Antoine Lukoki de continuer. "On aimerait sensibiliser les autorités pour obtenir des aides dans le cadre du milliard d’euros qui sera prochainement alloué pour rénover les infrastructures scolaires qui, pour nous, sont importantes. Nous sommes prêts avec un projet ambitieux et éligible que nous rentrerons dès que l’appel sera lancé." Et de s’adresser directement au ministre-président de la fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet et au ministre wallon des Budgets Frédéric Daerden présents : "ne nous oubliez pas." Un appel bien été reçu par ces derniers qui ont bien précisé que Verviers et le conservatoire ne seront pas oubliés en temps voulu.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...