Une quarantaine de garages sont partis en fumée ce samedi soir à Stembert (photos)

Un incendie s’est déclaré à Stembert ce samedi soir, dans la cité des Linaigrettes. Une quarantaine de garages sont partis en fumée. Les dégâts matériels sont conséquents.

R.R. & F.F.

Un vent de panique a soufflé ce samedi 14 janvier 2023 à Stembert. D’impressionnantes flammes s’élevaient du quartier des Linaigrettes en soirée, et visibles de loin, elles laissaient présager le pire. Heureusement, cet incendie n’a fait aucune victime.

Le feu s’est déclaré vers 21 h 15 dans des garages enclavés entre la rue des Linaigrettes et la rue Octave Pétry, derrière l’AD Delhaize de Stembert. "L’incendie est conséquent", détaillait samedi soir le commandant de la zone de secours Vesdre – Hoëgne & Plateau, Quentin Grégoire. Les flammes ont pu se propager car les garages ne sont séparés que par des grillages. "Une dizaine de garages étaient en feu. 35 pompiers ont été dépêchés sur place avec 3 autopompes, 2 camions-citernes et une auto-échelle."

Incendie garages Stembert
Incendie garages Stembert ©D.R.
Incendie garages Stembert
Incendie garages Stembert ©D.R.

Par chance, le risque a été maîtrisé en une heure, mais il a fallu quelques heures supplémentaires pour circonscrire complètement l’incendie. Pour ce faire, les pompiers de la zone VHP ont pu compter sur l’aide de renforts de la zone de secours 6 DG et de la protection civile, pour le ravitaillement en eau.

Si les flammes n’ont pas fait de victimes, elles ont laissé un paysage désertique, six carcasses de voitures, des bonbonnes de gaz, différents encombrants calcinés. Alors que l’expert arrivait sur les lieux ce dimanche matin pour déterminer les causes du sinistre, les riverains venaient constater l’étendue des dégâts matériels, nombreux. Andrée qui a son jardin qui longe les garages, n’osait plus garer sa voiture dans son garage depuis quelque temps. "On se doutait bien qu’un jour cela allait brûler avec tout ce qui se passait dans les garages. On voit régulièrement des jeunes qui y squattent. On a déjà prévenu Logivesdre. Ils avaient déjà fait brûler un matelas ! " Celle qui habite le quartier depuis 27 ans ne déplore ainsi la perte que de pneus et d’une remorque appartenant à un ami. "Dans ces garages, il n’y avait que des crasses partout, des fauteuils, des matelas, des pneus… Il y avait des flammes partout, cela prenait de tous les côtés !"

Les causes de cet incendie doivent encore être déterminées par le parquet de Verviers qui poursuit les devoirs d’enquête.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...