Verviers: pourquoi et comment Alexandre Loffet revient au PS et reste échevin

Échevin et bourgmestre faisant fonction de Verviers, Alexandre Loffet était sur un siège éjectable en vertu de l’accord de majorité de juin 2021. En le réintégrant dans ses rangs, le PS joue l’apaisement et l’intérêt général.

Franck Destrebecq
 Alexandre Loffet est maintenu au pouvoir par le PS.
Alexandre Loffet est maintenu au pouvoir par le PS. ©ÉdA LABEYE Philippe

Il n’y a pas eu de nouveau psychodrame voire de nouvelle implosion, au PS de Verviers. Comme c’était plus que pressenti, le 1er parti aux élections communales de 2018 a resserré les rangs… en y réintégrant un dissident. Pas la bourgmestre en titre, Muriel Targnion, qui avait été exclue par le parti au niveau "national" pour avoir participé à l’opération d’éviction (ratée) d’Hasan Aydin du collège communal. Mais néanmoins l’autre principal "banni", qui avait été dépouillé de la présidence de la fédération verviétoise du PS: Alexandre Loffet, échevin notamment des Finances – une compétence particulièrement complexe en cette période où la Ville de Verviers est de plus en plus désargentée – et aussi bourgmestre faisant fonction durant le congé de maladie de Muriel Targnion.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...