Pour Robert, Tintin n’a plus de secrets

Collectionneur invétéré, le Verviétois Robert Wautlet s’est pris de passion pour la vie de Hergé. Il nous ouvre ses portes à l’occasion de la Journée mondiale consacrée à Tintin.

Cindy Thonon

Le Heusytois Robert Wautlet possède une jolie panoplie de différents objets à l’effigie du plus célèbre reporter qui n’est autre que Tintin. Cette collection a commencé en même temps que de nombreuses autres. L’ancien dessinateur industriel insiste, "je suis plus un Hergéen qu’un Tintinophile". C’est à travers sa passion pour Hergé que son attachement avec le jeune homme à la houppe a commencé. C’est lors de ses recherches portant sur la vie de l’auteur qu’il a appris à découvrir davantage le dessinateur belge. "Tout le monde sait bien qui est Tintin mais le collectionner, (DLR: c’est différent)", confie-t-il. C’est dans le journal du Petit Vingtième, que le personnage a été créé. "Comme je suis Hergéologue ou Hergéen – sans prétention – il était important, pour moi, de savoir comment Hergé est arrivé à Tintin. Il voulait être publiciste à la base… Il y a eu une évolution…". Les premiers dessins publiés, "sont un peu primaires. Ce sont des dessins comme on ferait à l’école mais c’est du Hergé initial ! Et puis, ça a évolué et Tintin est venu".

Plus de temps, plus de recherches

L’ensemble des objets qu’il a rassemblé s’est intensifié dès qu’il a arrêté son activité professionnelle de dessinateur industriel à Verviers. D’un côté sa passion qui le guide et le maintient en forme ; de l’autre, les innombrables découvertes qu’il fait au fur et à mesure lui permettent "de rester actif et ça m’occupe l’esprit", sourit-il. "C’est quelque chose qui m’a accompagné et qui, au départ, ne m’était pas nécessaire… Ce qui m’a donné un déclic, c’est l’idée de développement personnel de Hergé". Certains de ses personnages dans les aventures de Tintin rappellent une partie de la vie de l’auteur comme le duo d’enquêteurs: Dupont et Dupond. "Ils sont à l’image de son papa et de son oncle". Ou d’autres encore le capitaine Haddock qui arrive plus tard. "Il a toujours dit Haddock, c’est moi. Ce personnage un peu explosif et sanguin, c’est un peu lui".

Un personnage intemporel

Au fil des aventures, tout le monde l’a remarqué, Tintin et ses amis ne prennent pas une ride. C’est une décision que le créateur avait annoncé dès le début. "Il ne voulait pas le faire évoluer dans ses dessins avec l’âge parce que c’était Totor son personnage de base avec la référence scoutisme avec les règles du scoutisme avec le respect des règles d’autrui, etc.". Tintin était un personnage qu’il a dû créer pour le Petit Vingtième, explique le collectionneur. Tintin ne semble donc pas être née d’une réflexion et d’une volonté de son auteur, c’est sans doute l’une des raisons qui enrichissent le mystère autour du plus célèbre des reporters.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...