Doudouland, cet antre d’un passionné à Verviers

Véritable passionné des crèches, peluches et automates, Jacky Servais expose ses plus belles pièces dans son Doudouland.

Romain Rixhon

Une fois que vous franchissez la porte de son domicile situé au cœur de Mangombroux, vous êtes immédiatement plongés dans la passion bien de saison de Jacky Servais. Car dans son Doudouland, vous êtes en pleine immersion dans la féerie des fêtes de fin d’années avec ses nombreux doudous et nombreuses crèches. "Cette année, j’ai fait le compte exact et il y a 119 automates, 197 peluches et 79 crèches différentes qui sont exposées jusqu’à la mi-janvier. Pour tout mettre en place, il faut trois semaines. Je commence toujours au moment de la Toussaint et je fais cela lors de mes temps libres. J’essaie de changer chaque année. Par contre, quand je démonte, tout est rangé en 24 heures car j’ai déjà organisé tous mes cartons en fonction."

Une véritable passion qui est venue il y a plusieurs années. "Tout a débuté avec une crèche que j’avais fabriquée sur commande. J’ai exposé pendant une dizaine d’années à Chanteloup à Stembert et l’ancien patron Philippe Goossens m’avait demandé de faire une crèche avec comme emblème l’ours polaire, en lien avec les marches hivernales de l’époque. Et j’y ai greffé aussi un petit bistrot en rapport avec le festival des bières de Noël qui se déroulait en même temps. Puis de fil en aiguille, la passion s’est agrandie à mon domicile mais mon problème est que je ne sais pas reculer les murs. Donc si j’ai de nouvelles pièces, c’est uniquement en remplacement et souvent plus petit."

D’ailleurs, il arrive régulièrement que des personnes lui fasse don de petites crèches. "Cette année-ci, j’ai encore eu des visiteurs avec quelques décorations ou petites crèches qu’ils m’ont offertes."

Car au fil des ans, Jacky Servais souhaite toujours changer de décoration pour que ce ne soit pas répétitif pour les visiteurs. "Au point de vue nouveautés, j’ai à chaque fois de nouveaux automates, notamment pour remplacer ceux qui prennent de l’âge. Sans oublier qu’avec les inondations, j’ai perdu beaucoup d’exemplaires. J’ai sorti 12 m3 de peluches et automates que j’ai dû mettre dans un container. Il a fallu les remplacer un peu."

Enfin, lors des visites de Doudouland, qui sont uniquement sur rendez-vous, Jacky Servais s’adapte en fonction des personnes. "Dès l’entrée, je vois ce qui intéresse le plus les gens. Il y a par exemple une grande différence si ce sont des adultes qui visitent plutôt que des enfants qui vont plus regarder les lumières, les automates qui bougent,… Et, quand j’ai la visite d’enfants dès la 1re primaire, je leur dis qu’il y a une chasse au trésor avec différentes énigmes qui renvoient à quelque chose qui est exposé. Et on aboutit sur une boîte en métal décorée à la façon de Noël qui est remplie de pièces en chocolat. Je dois dire que cela fonctionne toujours très bien !"

Doudouland est donc visible jusqu’au 15 janvier et les visites sont possibles en famille, groupes ou classes d’école.

Sur rendez-vous au 0495 151 187 ou via Jacky.servais54@gmail.com

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...