Hommage aux deux postiers tués il y a 37 ans

Comme chaque 4 novembre, un hommage a été rendu à Henriette Genet et Yves Lambiet, tués dans une attaque à la bombe, en 1985.

J.Wo.
 Après une minute de silence, des fleurs ont été déposées à la mémoire d’Yves et Henriette.
Après une minute de silence, des fleurs ont été déposées à la mémoire d’Yves et Henriette. ©ÉdA J.Wo.

Ce vendredi, proches, représentants de la Ville, de Bpost et syndicats se sont réunis, à 14 heures tapantes, sur le parking à l’arrière de la gare de Verviers-Central. Ceux-ci tenaient à perpétuer la mémoire d’Yves Lambiet et Henriette Genet, les deux postiers qui ont perdu la vie alors qu’ils accomplissaient leur travail à ce même endroit, le 4 novembre 1985.

Ce jour-là, le fourgon blindé dans lequel ils se trouvaient fut la proie d’une attaque à l’explosif réalisée par la bande de Patrick Haemers, connu pour avoir été l’un des truands les plus recherchés de Belgique. Henriette Genet, 30 ans, était agent des postes de première classe et comptait 11 années de service. Yves Lambiet, 31 ans, était, lui, sous-percepteur principal et officiait depuis 13 ans. Pour leur rendre hommage, une minute de silence a été observée et plusieurs gerbes de fleurs ont été déposées au pied de la stèle commémorative. "Ce moment est aussi l’occasion de rappeler l’importance de faire perdurer ce service public", estime l’échevin Antoine Lukoki (PS).