Un spectacle pour conscientiser sur la Palestine à Verviers

L’école de cirque de Palestine est de passage à Verviers ce vendredi 3 juin.  L’occasion de découvrir ce qu’il se passe dans ce pays miné par la guerre.

Romain Rixhon
 L’école de cirque palestinienne, qui se produit ce vendredi, était invitée ce jeudi pour une projection et un échange.
L’école de cirque palestinienne, qui se produit ce vendredi, était invitée ce jeudi pour une projection et un échange. ©Romain RIXHON 

Après un premier passage pour un espace de rencontre à Verviers ce jeudi soir, la troupe de la Palestinian Circus School de Ramallah, en Cisjordanie, va se produire à l’Espace Duesberg, dans le cadre du festival Résistance, ce vendredi 3 juin 2022. Une occasion pour ces artistes de sensibiliser le public à leur quotidien miné par la guerre avec Israël. « L’école de cirque palestinienne vient en Belgique pour la 7efois pour une tournée , détaille Dominique Surleau, coordinatrice au PAC (Présence et Action Culturelles). Ils viennent à la fois pour montrer leur soif de vivre et leur espoir mais aussi pour partager des moments de convivialité avec la Belgique. En fait, avec le PAC, c’est une longue histoire.Cela fait 15 ans que le PAC soutient la construction de l’école de cirque en Palestine. Et l’idée est que nous allons régulièrement là-bas pour des missions et nous organisons des manifestations en Belgique pour expliquer ce qui se passe concernant la Palestine. » Et cette visite a également un but supplémentaire. « Ils viennent aussi récolter des fonds qui leur permettent de pérenniser le développement de l’école de cirque car c’est un cirque social qui s’adresse aux enfants et aux jeunes.Ils en ont grand besoin car il n’y a quasi rien qui existe là-bas vu que le pays est occupé. » Quant à la soirée proprement dite, elle sera en deux parties. « Il y aura deux spectacles.Un premier plus léger, créé pendant le Covid. Il se veut plus joyeux, dynamique, pour permettre à tous les enfants de trouver du plaisir.Ces quatre artistes se sont retrouvés seuls durant le confinement et ils se sont donnés comme idée de créer ce spectacle. Le second parlera de son enfermement mental.C’est un spectacle puissant et fort à ce niveau où on va comprendre la situation en Palestine.Et voir ce qu’un des acteurs vit dans son pays et comment il se sent enfermé, emprisonné dans le pays qui est le sien.Avec l’envie tant d’en sortir que d’y rester. Il y a encore des places. Le spectacle est à 20h à l’Espace Duesberg. Et le tarif est de 8 €. »