Dison et Verviers veulent créer 55 emplois d’ici 2026: vers une ressourcerie et une conciergerie? (vidéo)

Créer 55 emplois d’ici 2026, c’est le défi que veulent relever conjointement Verviers et Dison en espérant décrocher au moins 9 millions d’euros de subsides. 

Sarah Rentmeister
 Ce projet rassemble pas moins de 30 partenaires disonais et verviétois.
Ce projet rassemble pas moins de 30 partenaires disonais et verviétois. ©Eda S.RE.

Le projet est porté et déposé depuis peu conjointement par deux communes – Dison et Verviers – "c’est-à-dire là où il a le plus de demandeurs d’emploi de longue durée dans l’arrondissement , détaille Alexandre Greimers, conseiller économique àStep Entreprendre. Concrètement, il vise à décrocher 9 millions d’euros sur les 104 millions prévus par le Fonds social européen (FSE) et par la Wallonie pour mettre en œuvre la nouvelle politique de l’emploi inspirée de la France, celle des "Territoires zéro chômeur de longue durée". L’objectif: ramener à l’emploi entre 2022et 2026 des personnes qui en sont éloignées depuis plus de deux ans en inversant le schéma traditionnel. "C’est un concept français (il en existe 60 dans l’hexagone) qui vise à lutter contre le chômage structurel. On part du principe que tout le monde a droit à un emploi et on part des besoins, des caractéristiques, des envies des personnes sans emploi, des besoins du territoire pour créer avec elle, un emploi qui a du sens. La personne s’épanouit et le coût pour la société diminue."