Le premier confinement

Le 14 mars 2020, les enfants déguisés et leurs parents étaient attendus au Magnum bar pour fêter le carnaval. L’annonce gouvernementale du 13 mars a finalement chamboulé tout l’agenda.

M. M.

Alors que plusieurs événements étaient prévus, c'est avec un gros pincement au cœur que Christina a dû fermer ses portes pour plusieurs mois. "J'aime venir dans mon bar, c'est ma seconde maison, confie-t-elle. Mais à ce moment-là, j'étais tellement dégoûtée que je ne pouvais plus y mettre un pied." Même si elle devait entretenir son établissement, Christina est restée chez elle pendant plusieurs semaines. Écœurée par la situation, elle n'a pas non plus cherché à réinventer son concept. "Je n'avais plus la force." Heureusement, l'amour pour ses clients n'a jamais cessé, et elle a été ravie de les retrouver.