Plus de 400 logements en projet à Heusy? Ce qui ressort de la réunion entre l’échevin Degey et le Groupe de quartier

Le Groupe de quartier Heusy-Village a rencontré l’échevin de l’Urbanisme en vue d’être l’un des interlocuteurs dont l’avis comptera?

Sarah Rentmeister
Plus de 400 logements en projet à Heusy? Ce qui ressort de la réunion entre l’échevin Degey et le Groupe de quartier
L’urbanisation est galopante à Heusy, sujet de la réunion en question. ©ÉdA LABEYE Philippe

Plus de 400 logements en projet et en construction à Heusy, c'était le constat que L'Avenir Verviers dressait dans son édition du 4 février dernier. Des projets qui, au fil du temps, ont provoqué une levée de boucliers dans les différentes associations de quartier et dans le chef de nombreux riverains. Rosy Chitussi, présidente du Groupe de quartier Heusy-Village, avait d'ailleurs une réunion programmée avec l'échevin désormais en charge de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire, Maxime Degey à ce sujet ce lundi. Si elle n'a pas souhaité commenter cette rencontre, Maxime Degey, lui, évoque "une réunion pour échanger sur leur perception des choses. Les citoyens doivent pouvoir être parties prenantes". Les dossiers d'actualité ont été mis sur la table comme le dernier controversé: celui de l'ancienne maison de repos Les Hespérides rue Guillaume Lekeu qu'il s'agirait de transformer en 22 appartements avec un parking souterrain de 26 places L'enquête publique s'est d'ailleurs clôturée le 26 janvier et nombreux ont été les citoyens et collectifs (dont le Groupe de quartier Heusy-Village) à émettre des remarques en matière de densité. La commission consultative communale d'aménagement du territoire et de la mobilité (CCATM) a par ailleurs aussi rendu un avis défavorable sur le dossier. L'avis officiel de la fonctionnaire déléguée n'est par contre pas encore connu. Le collège devra débattre du sujet la semaine prochaine. "Ce qui est un point de convergence à l'ensemble des avis est la densité du volume arrière du projet et sa nuisance sur les maisons aux alentours", a ajouté Maxime Degey qui indique par ailleurs souhaiter être attentif à l'avenir à la nécessité de "mieux communiquer" sur les projets afin que les citoyens puissent en être avertis et pouvoir ainsi apporter leurs remarques. Une autre réunion réunissant l'ensemble des représentants du Groupe de quartier sera programmée dans les deux à trois mois.