Le mari d’Anita Froncione reste incarcéré

Le mandat d’arrêt à l’encontre du mari d’Anita Froncione a été prolongé, ce mardi. Il nie toujours les faits.

Belga
Le mari d’Anita Froncione reste incarcéré
Anita Froncione a été retrouvée morte mercredi dernier à son domicile, Clos des Charmes à Heusy. ©Romain RIXHON

La chambre du conseil de Verviers a confirmé, ce mardi, le mandat d’arrêt d’un septuagénaire suspecté d’avoir étranglé son épouse durant la nuit du 11 au 12 janvier, a indiqué Gilles de Villers Grand Champs, le procureur de division.

Le suspect qui nie les faits, restera incarcéré durant au moins un mois supplémentaire. Le corps de son épouse, Anita Froncione, avait été retrouvé au domicile du Clos des Charmes à Heusy, le 12 janvier dernier.

C’est le mari de la victime, âgée de 57 ans, qui avait fait appel aux services de secours, indiquant qu’il avait retrouvé sa femme, inconsciente au bas des escaliers. À la suite des constatations effectuées par les services de secours, un médecin légiste avait été dépêché sur place. Son constat était sans appel et il confirmait l’intervention d’un tiers.

Alors qu’il niait les faits, le mari de la victime avait été placé sous mandat d’arrêt le 14 janvier dernier.