La P4E, c’était pas l’enfer mais…

Versés dans une série de P4E «liégeoise» cette saison, Stembert, Andrimont B, Lambermont B et l’Entente Pepine B ont connu des fortunes diverses.

Nicolas Bronfort
La P4E, c’était pas l’enfer mais…
I l y aura quand même eu quelques affiches régionales en P4E (ici Entente Pepine B – Lambermont B). ©Eda Marot

Certains ont voulu y être, d’autres ont quelque peu «subi» la chose. Qu’ont pensé les Stembert, Andrimont B, Lambermont B et l’Entente Pepine B de leur saison en P4E? Et quid de la saison prochaine?

1.Stembert«Évoluer en P4E, c'était un vœu du comité pour éviter Lambermont et Andrimont. Pas de chance, on s'est finalement retrouvé avec eux, sourit Marco Lekeu, le coach stembertois. La série était finalement plus fair-play que je ne le pensais. Les matches que l'on a disputés étaient relativement corrects.»Et pour la saison prochaine? «Que l'on soit en série A, B, C, D ou E, je m'en fous, poursuit le T1 stembertois. Mais à titre personnel, je préfère quand même jouer dans la série fagnarde ou verviétoise. C'est toujours plus sympa quand on connaît les adversaires que l'on rencontre. Je prendrai ce que l'on me donne mais je préfère me rapprocher.»

2.Entente Pepine B De l'équipe pepine qui a décroché le titre (mais qui a été privée de montée car l'équipe A joue en P3), il ne restera plus grand-chose la saison prochaine. Le jeune Mathieu Klassen pendra le relais d'Amaury Greven à la tête de la 2e équipe de l'Entente. «La saison dernière, nous n'avions pas eu le choix alors que Soiron et Cornesse B, clubs de la même commune, étaient dans l'autre série, rappelle Dominique Demarco, membre du comité pepin. On ne rouspète pas, mais il est sûr que l'on préfère faire moins de kilomètres pour aller jouer. Ce serait quand même plus sympa d'être dans la série verviétoise.» Mais la priorité est d'abord de reformer un groupe qui tient la route. «On part vraiment dans l'inconnu avec des jeunes et une nouvelle équipe. Pour l'instant on est un peu dans le flou. Le but est aussi de travailler avec la P3, de ne pas faire deux clans. On inscrira aussi une réserve du samedi pour avoir plus de solutions.»

3.Lambermont B Les Lambermontois lançaient leur équipe B en début de saison dernière, suite à la montée de l'équipe fanion en P3. Cédric Flon parti à la SRU Verviers, c'est désormais Alain Deflandre qui sera à la barre. «Lors du projet de séries la saison dernière, nous étions dans la série verviétoise avant d'être reversés dans la liégeoise lorsque les séries ont été définitives, rappelle Jean-Claude Ernst, le président lambermontois. On aimerait retourner dans la série verviétoise dans laquelle on avait toujours été avec l'équipe A. Pour les trajets, les supporters, c'est mieux. Et puis on a tout de même plus d'affinités avec les clubs verviétois. Il y a des rivalités de clochers plus sympas. Notre club est quand même sur le territoire de Verviers.»

4.Andrimont B Vainqueurs de la première tranche au terme d'un 27/30, les Canaris sont ensuite rentrés dans le rang pour terminer 5e ex aequo. «Des joueurs ont dû aider la P2. D'autres ne voulaient plus venir car ils n'étaient pas d'accord que l'on déforce la P4. Mais pour une première saison, on n'a quand même pas eu à se plaindre, rembobine Jean-Luc Baudon, qui sera toujours T1 la saison prochaine. Le but de cette équipe était de garder les jeunes du club et de leur donner de l'expérience en équipe première.» Qu'a-t-on pensé de la P4E à Andrimont? «La série est certainement un peu moins relevée que la verviétoise, poursuit Jean-Luc Baudon. On partait un peu dans l'inconnue, mais hormis avec quelques équipes, ça s'est bien passé. Ce n'est pas mal d'être dans la série liégeoise. On découvre d'autres clubs, d'autres installations. Après, dans la série verviétoise, on aurait plus de derbys. Personnellement j'ai tout de même eu mes derbys contre Stembert. On a d'ailleurs pris 6 points sur 6 contre eux, c'est une satisfaction personnelle.»La saison prochaine, la deuxième équipe andrimontoise sera retouchée. «Le groupe va changer même si pas mal de jeunes vont rester, confirme Jean-Luc Baudon. Si on veut faire une belle saison, il faudra aussi que la P3 (NDLR: Andrimont A passe de P2 en P3) fasse une bonne saison.»

Enfin Olne B était également engagé en P4E la saison prochaine. Une équipe que le club a décidé de supprimer, en se focalisant plutôt sur une formation U21.