Verviers: première démission dans l'équipe cdH

Première démission au sein de l’équipe cdH verviétoise : celle de Luc Joris. Motif : pas d’accord avec les choix de son parti, notamment sur la diversité et le MR. "Nous aurons au final non pas le Collège de la ville de Verviers mais le Collège d'Heusy à Verviers".

C.G.
Philippe WYN
Verviers: première démission dans l'équipe cdH
Luc Joris cdH Verviers ©EdA

Démission. C’est la réponse qu’apporte aujourd’hui Luc Joris face aux choix de son parti par rapport au sujet sensible qu’est l’intégration en bords de Vesdre. Jeudi 22 novembre, il a remis, dans les mains de Marc Gilson, le président de la section locale du cdH de Verviers, sa démission en sa qualité de conseiller communal suppléant du cdH, ainsi qu’au comité de la section locale de Verviers. Stembertois et syndicaliste à la CSC – il est le président de la délégation CSC à la SWDE (Société Wallonne des Eaux) -, Luc Joris ne voulait pas apparaître, auprès des 360 personnes qui ont voté pour lui, comme quelqu’un qui n’allait pas au bout de ses engagements.