Thimister-Clermont: «Au cas par cas»

Didier d’Oultremont, le bourgmestre de Thimister-Clermont, n’est pas spécialement convaincu de l’intérêt de souscrire à ce type de programmes.

Thimister-Clermont: «Au cas par cas»

«Je connais des communes qui ont adhéré à des programmes mais n’ont jamais rien fait de concret. Ici, à Thimister-Clermont, on essaye d’avancer au cas par cas, petit à petit car on sait que mettre ce genre de projet en place demande du temps. Je sais que l’on participe à la Semaine de l’arbre. Pour le reste, cela ne nous empêche pas d’agir sur le terrain. Je pense par exemple au clocher de l’église que nous avons transformé et rénové sans pour autant nous inscrire dans le plan proposé par le Service public de Wallonie», précise le mayeur.