Ils créent des jardins de mandalas fleuris

D’inspiration indo-tibétaine, le jardin mandala associe production végétale et esthétisme. Cette représentation géométrique offre un autre regard sur l’organisation des cultures.

Sang-Sang WU
Ils créent des jardins de mandalas fleuris
En sanskrit, «mandala» signifie littéralement «cercle». ©Jean-Cédric Jacmart

Faire rimer le beau avec le bon: telle était la devise de Jean-Cédric Jacmart, cocréateur du jardin mandala de la ferme de Desnié. Niché au cœur de l’Ardenne belge, à Theux, ce lieu de vie est soutenu par une production agricole «post-pétrole». Avec Michaël Dossin et Pauline de Voghel, il a donc conçu ce jardin aussi original qu’esthétique.