Près de 4 000 m³ de vase à retirer des étangs de Stavelot

Les étangs de Stavelot contiennent 10 090 m³ de vase. Un curage va donc devoir être réalisé. Les étangs pourraient être mis à sec pour plusieurs mois.

L.C.
Près de 4 000 m³ de vase à retirer des étangs de Stavelot
Le curage va notamment permettre de réaménager le site, la vase pourrait par exemple servir à restaurer la digue.

Le curage des étangs de Stavelot n'a plus été fait depuis près de 60 ans, mais depuis plusieurs années le comité de pilotage qui gère les étangs, composé d'élus, de riverains, de naturalistes, du DNF et de la société de pêche la Truite Stavelot-Malmedy, réfléchit à curer à nouveau les deux étangs. En mai dernier, l'Université de Liège est venue réaliser plusieurs prélèvements afin de déterminer le volume de vase. Les conclusions de cette enquête sont aujourd'hui connues. Les étangs contiennent 10 090 m³ de vase et ont en moyenne une hauteur d'eau de 70 centimètres, or pour une pêche optimale, le niveau d'eau doit atteindre 1,25 m. Une partie de la vase doit donc bien être évacuée. Deux techniques sont connues pour ça, avec d'abord le traitement par bactérie ou une technique plus traditionnelle. Pour le moment, c'est cette dernière qui est envisagée. "On ferait une mise à sec, mais pas totale, explique Christophe Gabriel, président de la société de pêche. Ça permettrait de laisser sécher la boue qui se trouve hors de l'eau et puis de retirer ce qu'il y a sur les bords." Les machines ne rentreraient ainsi pas complètement dans les étangs, afin d'éviter d'endommager le sol et son imperméabilité, puisqu'il s'agit d'étangs naturels. Au total, près de 4 000 m³ de vase devraient être enlevés.