Basket-ball verviétois | Il se passe quelque chose du côté de Spa

Synthèse des enseignements à tirer des dernières rencontres disputées en championnat…

Damien Maréchal
 Il y avait du monde dans les tribunes de Spa (ici Rossinfosse) pour le derby face à Henri-Chapelle.
Il y avait du monde dans les tribunes de Spa (ici Rossinfosse) pour le derby face à Henri-Chapelle. ©Eda Éric Muller

1. Renouveau C’est la mort dans l’âme que le comité du Casino Spa avait décidé, la saison dernière, de ne plus inscrire son équipe phare en TDM2. Mais force est de constater que le club thermalien a déjà rebondi avec son équipe P1. Car il se passe quelque chose du côté de Spa. D’abord au niveau des résultats puisque l’équipe qui est restée sous la direction de Michel Pluys est actuellement première (au nombre de défaites) au sein de l’élite provinciale. Certes, il reste des matchs difficiles à disputer aux Thermalines qui perdront encore des plumes dans cette compétition. Mais avec l’état d’esprit affiché actuellement par ses troupes, le coach spadois ne doit pas craindre de traverser des moments plus difficiles tant la solidarité et l’osmose entre tous semblent inébranlables. Le Casino Spa finira donc au minimum parmi les équipes appelées à disputer les play-off et, cette fois, le comité acceptera d’y participer. Sans doute ce qui explique aussi, en partie, l’engouement grandissant autour de cette équipe. C’est la deuxième bonne nouvelle du côté de la Fraineuse. Car il y avait du monde dans les gradins pour le derby face à Henri-Chapelle, de l’ambiance en dehors mais aussi sur le terrain avec une animation musicale et des pom-pom girls pour assurer le show.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...