Pierre de Froidmont : « Je suis plus fort et plus résistant qu’il y a un an »

Le Theutois Pierre de Froidmont roulera sa saison 2023 dans une nouvelle structure, Orbea Factory Team.

Antoine Vidua
 Pierre de Froidmont aborde 2023 avec ambition.
Pierre de Froidmont aborde 2023 avec ambition. ©Factory Orbea

Fin décembre dernier, Pierre de Froidmont annonçait son départ de KMC Orbea. Voici quelques jours, sa nouvelle équipe était annoncée: Orbea Factory Team, issue en droite ligne de sa formation précédente. En effet, des mécaniciens, kinés (à confirmer) et coureurs (dont "PDF", donc) accompagnent Pierre Lebreton, auparavant team manager de KMC Orbea, dans sa nouvelle aventure. "L’encadrement sera fort similaire, je connais déjà la plupart des gens. J’ai choisi le côté sportif en suivant Pierre. Je sens que c’est avec lui que j’ai envie de continuer." La seule différence, réellement, sera qu’en tant qu’équipe “factory”, les échanges seront plus faciles avec Orbea pour le matériel, etc. ", nous expliquait en début de semaine Pierre de Froidmont, qui revient ce jeudi 19 janvier d’un stage de dix jours en Espagne. Sur le même site que l’équipe nationale féminine sur route. " Comme l’année passée, j’y étais invité pour profiter de la structure: masseurs, mécaniciens. "De quoi lui donner envie, un jour, de passer sur le bitume ? " Honnêtement, ça ne me tente pas du tout. Peut-être à contrecœur, si un jour je me retrouve sans contrat VTT. Quand j’observe un peu comment ça se passe, ça ne me donne pas envie. Je préfère un monde plus petit, avec moins de pression. Puis ce n’est pas le même sport. Ceux qui font de la route le maîtrisent, moi je n’en aurai pas les compétences en débarquant du jour au lendemain. "

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...