À cinq, SJS Aubel s’effondre contre le Cosmos Stavelot

La saison devient longue à Saint-Jean-Sart Aubel, où l’on était que cinq pour recevoir le Cosmos Stavelot. Dommage.

David Liz
 Le club de Saint-Jean-Sart Aubel (ici Martin Schwontzen) vit un exercice 2022-2023 assez compliqué.
Le club de Saint-Jean-Sart Aubel (ici Martin Schwontzen) vit un exercice 2022-2023 assez compliqué. ©Eda Éric Muller 

Franck, Crasset, Guichard, Schwontzen et Beckers: voilà les joueurs présents du côté de SJS Aubel pour la venue du Cosmos Stavelot vendredi dernier. C’est peu et, forcément, pas assez pour tenir pendant cinquante minutes.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...