Marcel Renard, ce « passionné de football verviétois », s’en est allé à 82 ans

Marcel Renard, longtemps collaborateur du journal L’Avenir (Le Jour) Verviers, est décédé ce samedi 14 janvier 2023.

La rédaction sportive de l'Avenir Verviers
 Marcel Renard dans les locaux de la rédaction de l’Avenir (Le Jour) Verviers.
Marcel Renard dans les locaux de la rédaction de l’Avenir (Le Jour) Verviers.

" I l était beaucoup plus facile d’avoir les gens des buvettes au téléphone par le passé. Maintenant, ils ont des GSM, oui, mais ils ne répondent plus… " Ce franc-parler, c’est celui de Marcel Renard. Longtemps collaborateur du journal l’Avenir (Le Jour) Verviers, Marcel prenait ses quartiers dans les locaux de la rédaction sportive verviétoise chaque week-end pour collecter les résultats des matches de football disputés dans l’arrondissement verviétois. Ce 14 janvier 2023, il s’en est allé, à l’âge de 82 ans. Là-haut, il rejoindra son ami et ex-collègue Jean Lemaître, décédé en décembre 2019. "Moi, j’ai d’abord travaillé à La Meuse et, déjà à l’époque, on s’aidait quand il manquait un résultat à l’un ou à l’autre" relate Marcel Renard, qui a ensuite rejoint Le Jour où il partageait ses week-ends en compagnie de Jean Lemaître. "Je ne me souviens plus de la date exacte, mais on a travaillé ensemble plus de vingt ans à la collecte des résultats. On aimait bien aller boire un verre à Verviers, généralement à l’ancien café" Aux Pays-Bas "quand on en avait fini avec les résultats. Nous aimions aussi tous les deux le théâtre. C’était l’occasion de partager des moments ensemble, comme lors du festival de théâtre de Welkenraedt", confiait le regretté Marcel en 2019, au sujet de Jean Lemaître.

De son côté, Marcel a continué la collecte de résultats jusqu’en avril 2020. Il mettait ainsi fin à d’innombrables week-ends passés avec le combiné scotché à l’oreille. Sans oublier son petit rituel: faxer les résultats puis, dans la foulée, en donner une copie aux correspondants sportifs fraîchement arrivés à la rédaction pour entamer leur "tour des clubs".

Papa de trois enfants

Papa de trois enfants (Sylvie, Franck et Laurence) et grand-père de plusieurs petits-enfants, Marcel Renard était un passionné de football. "Il n’était pas supporter d’une grande équipe de D1 car ce qui le passionnait, c’était le football local verviétois", confie son fils, Franck. "Même si j’ai eu une très brève carrière gamin comme défenseur puis gardien de but, personne n’était vraiment passionné par le football dans la famille, à part lui", poursuit-il.

Son implication au journal pour la collecte des résultats, c’était une grande fierté pour Marcel Renard. "Et elle fait partie de son histoire, de manière perpétuelle", souligne son fils. "Je suis parti assez jeune de la maison, mais quand je revenais le week-end, il n’était pas toujours là car il était parti collecter les résultats. Cette phrase, “Papa est au journal “on l’a entendue depuis notre enfance", sourit Franck.

« Très gentil et marrant »

Décrit comme un bon vivant, Marcel ne passait pas inaperçu dans les clubs de foot. "Il était perçu, partout où il allait, comme quelqu’un de très gentil et marrant. La popularité qu’il avait dans les buvettes de foot renforçait encore cet aspect."

Diminué physiquement par des soucis de santé depuis plusieurs années, Marcel Renard s’en est allé, à 82 ans. À sa famille, ses proches et ceux qui l’ont côtoyé, la rédaction de l’Avenir Verviers présente ses plus sincères condoléances.

Marcel Renard repose au funérarium Lousberg, rue Léopold 30 à Dison où la famille recevra les visites ces mardi 17 et mercredi 18 janvier de 17 à 19 heures. Un dernier hommage, suivi de l’incinération, lui sera rendu au crématorium de Welkenraedt ce samedi 21 janvier 2023 à 11h45.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...