Edward Still avant OHL – Eupen: « La saison ne se termine pas ce mardi ! »

Voici les dernières infos de l’AS Eupen, où Edward Still évoque le déplacement de ce mardi 17 janvier à Louvain.

Interview : M. Reul pour AS Eupen
 Edward Still, l’entraîneur d’Eupen.
Edward Still, l’entraîneur d’Eupen. ©BELGA 

Edward Still. Quelles sont les nouvelles du noyau ? Est-ce que tout le monde est sorti indemne du match contre Saint-Trond ?

Celui qui n’est pas sorti indemne, c’est Stef Peeters, qui a reçu un carton jaune et qui sera suspendu demain et il ne fera pas le déplacement avec nous. À part Stef, le seul sur lequel on a encore un doute, c’est Regan Charles-Cook qui a un léger problème à la cheville, qu’on a évalué hier et qu’on évaluera encore aujourd’hui. Il est donc incertain pour le match. Pour les autres: Tout le monde est en forme. On récupère aussi Jan Gorenc qui revient de maladie et Jeggo sera fit aussi.

Comment compenser l’absence de Stef Peeters, suspendu ?

On sait tous les qualités que Stef a. Ce n’est non seulement un de nos meilleurs joueurs, un des joueurs les plus dangereux, mais c’est aussi un des meilleurs milieux de terrain du championnat. Donc on ne va pas compenser son absence par un joueur. C’est collectivement qu’il faut compenser son absence. On veut que dans nos automatismes avec et sans ballon on ne remarque presque pas son absence. C’est tous ensemble et avec la force du noyau qu’on va réussir à être aussi fort qu’avec lui.

La situation de l’AS Eupen n’est pas très confortable. Qu’elles sont les ambitions que vous pouvez avoir pour ce match à Louvain ?

De prendre tout ce qui est à prendre. Que ce soient trois points, ce qui est évidemment l’objectif principal. Mais on sait aussi, et c’est un des apprentissages du match contre Charleroi, que chaque point est important. Donc on va se battre corps et âme pour tous les points demain. Et oui, on n’est pas dans une situation confortable, mais on avance. Dans le jeu on progresse, et on sait qu’on a encore un gros progrès à faire dans les deux rectangles, défensivement, d’abord sur les phases arrêtées on l’on reste un peu fragile. On a bien travaillé là dessus hier et on le fera encore aujourd’hui pour continuer à avancer. Ce n’est pas demain qu’on va être sauvé. Ce n’est pas non plus demain que la saison se termine. Mais on sait demain, c’est le prochain match le plus important, et que c’est la suite de notre évolution.

À nouveau un adversaire de taille. Quelles sont ses forces ?

Très bonne équipe, une équipe collectivement très forte, aussi sur phases arrêtées, très bonne en contre-attaque et avec de la qualité individuelle dans presque toutes les lignes. Donc on sait que ça va être un match très compliqué. Mais on est convaincu que tous ensemble, collectivement, on va se battre pour revenir avec des points.

Que faire pour éviter que l’AS Eupen ne revienne pas les mains vides ?

Dans tous les domaines, avec l’idée de continuer à progresser. Défensivement en donnant moins d’occasions à notre adversaire et offensivement en nous montrant plus tueur dans le rectangle adverse. De façon simple: Tous ensemble il faudra avoir la mentalité d’accepter que ce ne sera pas un match facile pour nous, qu’il y aura des moments où l’on n’aura pas beaucoup le ballon pendant plusieurs minutes. Mais, si notre mentalité est forte, nous sommes capables de tout.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...