Loris Meys (Richelle) : « Le titre ? On en rigole entre nous »

Victime d’une blessure au genou, l’ancien Sterlain et Malmédien Loris Meys a vécu un début de saison compliqué à Richelle.

Ph.Du.
 Le Richellois Loris Meys.
Le Richellois Loris Meys. ©-Eda PH.DU

Auteur, dans l’ensemble, d’une bonne prestation face à Sprimont samedi soir (victoire 2-0), le flanc offensif Richellois Loris Meys retrouve peu à peu une place dans le onze de base du coach Benoît Wacomont. Handicapé par une blessure, l’ancien Sterlain a manqué une bonne partie du début de sa troisième saison au stade de la Cité de l’Oie. "J’ai souffert d’une lésion de premier niveau au ligament interne du genou. J’ai manqué neuf matchs en début de saison. J’arrive peu à peu à retrouver mon niveau. J’ai récupéré ma place dans le onze et je fais tout pour y rester, car j’ai ramé pour y revenir. L’équipe tournait bien. C’était difficile de revenir dans le coup", précise le citoyen de Herve. Il est vrai que les Richellois réalisent une très belle première partie de saison avec une belle première place partagée avec l’ogre de la série: Rochefort. Les joueurs du président Bruwier pensent-ils secrètement au titre ? "On en rigole entre nous. Nous jouons pour rester le plus haut possible. Maintenant, je pense que Rochefort est plus fort et qu’on va devoir à un moment donné leur laisser la première place. Finir deuxième ou troisième sera de toute façon un résultat cinq étoiles", ajoute l’ancien Sterlain. Passé par Malmedy et Ster, Loris Meys garde un œil sur ses anciens clubs. "J’essaie d’aller voir un match à Malmedy par saison. J’ai régulièrement des contacts avec Selatine Deniz, l’entraîneur." Les Richellois, qui vont à La Calamine ce samedi, ne veulent pas parler de montée en D2, mais qu’en est-il pour Loris Meys ? A-t-il des envies de D2, même ailleurs ? "C’est clair que l’on veut toujours jouer le plus haut possible. J’ai toujours quitté un club pour un autre évoluant à un échelon supérieur. Je suis très bien en D3 et je ne sais pas si la D2 est vraiment plus sexy que cela. Si on monte avec Richelle, je serais évidemment de la partie. Si une offre vient de D2, je l’écouterai bien sûr", conclut-il.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...