Le RFC Liège vise la passe de dix

Loin d’être un ogre, Winkel est à prendre au sérieux. Le RFC Liège ne veut rien lâcher. Pour profiter des points perdus ailleurs ?

Y.H.
 Jonathan D’Ostilio est incertain pour le déplacement à Winkel.
Jonathan D’Ostilio est incertain pour le déplacement à Winkel. ©mamick

Retour aux affaires pour les Liégeois, conviés à un lointain déplacement en terre flandrienne pour boucler un premier tour frappant de régularité. Sûr de sa force collective, le RFC Liège avait mis un point d’honneur à tirer son épingle du jeu lors d’un mois de décembre costaud où il était attendu à la hauteur de ses ambitions. Mais le classement actuel, qui offre l’un ou l’autre joker au RFCL, n’est qu’une étape sur le long chemin semé d’embûches qui occupera les Sang et Marine jusqu’à la mi-mai.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...